Poids libres

Adopter un style libre ou assisté ?

Il est parfois difficile de choisir l'équipement car les utilisateurs ont tendance à s'entrainer au hasard ! Vous ne serez plus l'un d'entre eux ! Les haltères courts et barres libres sont présents dans une panoplie de formes à l'intérieur d'un gymnase typique. Les haltères courts, communément appelés dumbbells, sont constitués d'une gradation de masses pouvant aller de 1 à 100, voir 200 lbs. Les barres, connues sous le nom de barbells sont de formes variées permettant des prises en supination, en pronation, neutres plus ou moins rapprochées et autres. Dumbbells et barbells peuvent également subir une variation d'épaisseur de prise.

De par leur nature sans assistance, ces équipements permettent une amplitude de mouvement complète et une liberté de suivre la biomécanique propre à chaque individu. Ils sont un outils de choix afin d'effectuer des exercices polyarticulaires de grande qualité, et ce, dans une exécution variée, instinctive et naturelle. Que ce soit un mouvement polyarticulaire ou isolé, il est reconnu par la littérature scientifique qu'un mouvement effectué en style libre plutôt qu'en machine, poulie ou autre équipement assisté recrutera une plus grande quantité d'unités motrices, permettra l'atteinte d'une plus grande force maximale, favorisera l'hypertrophie et sera éventuellement un entrainement spécifiquement fonctionnel. Il est donc conseillé de centrer son énergie sur ce type d'équipement afin de recueillir les bénéfices mérités. Vous serez donc meilleurs plus vite, et ce, sans investir un sous ou une heure de plus dans votre horaire ! Cependant, dû à l'aspect technique de certains mouvements libres, il est conseillé de vérifier l'exécution avec un pair qualifié ou un professionnel afin de s'assurer de gains optimaux et d'éviter des blessures souvent massivement attribuées à tord à ces mouvements incontournables.

Atlantis, Nautilus, York, etc.

Avec le temps, les machines de type Nautilus, Atlantis, et autres, ont envahi les salles de musculation. Ces machines reproduisent plus ou moins fidèlement les mouvements libres classiques. La science laisse croire que ces machines ne sont pas la solution idéale dans la poursuite d'un entrainement optimal. Cependant, il existe des raisons très valables de vouloir les utiliser ici et là. En premier lieu, de par leur nature, les machines sont sécuritaires et dépannent en l'absence du partenaire habituel. Elles sont dites sécuritaires car le mouvement peut être stoppé en tout temps, mais sont souvent mal ajustées et victimes de leur trajectoire de mouvement unique loin d'être universel et de plaire à toutes les morphologies. Elles peuvent être placées dans un entrainement afin de faire un retour en cas de blessure par exemple, de personne à mobilité réduite, de personne âgée ou simplement en fin de séance lorsque la concentration n'est plus à son maximum et que l'on désire une contraction satisfaisante. Elles peuvent aussi être utilisées pour faire partie de séries géantes de par leur vitesse d'utilisation. La courbe de résistance d'une machine peut également motiver l'utilisateur dans des cas où la gravité ne fournie pas la résistance adaptée pour l'exercice, par exemple une poulie qui offre une résistance constante dans un fly tandis qu'un poids libre ne soumet plus autant de tension à la fin du mouvement.
Elles cassent la routine et permettent parfois des mouvements très isolés sans momentum afin d'améliorer sa connexion muscle-cerveau ou de gérer le surentrainement. Les équipements assistés sont donc à utiliser avec jugement, car ils ne représentent pas un investissement de temps optimal mais peuvent quand même combler certaines lacunes d'un entrainement conventionnel libre.


Références

A Comparison of Free Weight Squat to Smith Machine Squat Using Electromyography., Schwanbeck, S., Chilibeck, P. D., Binsted, G.  2009.
Kinetic Comparison of Free Weight and Machine Power Cleans., Jones, R Murry, Fry, Andrew C, Weiss, Lawrence W, Kinzey, Stephen J, Moore, Christopher A
A Comparison of Muscle Activity Between a Free Weight and Machine Bench Press, McCaw, Steven T.; Friday, Jeffrey J.1994
Comparison of One Repetition Maximums Between Free Weight and Universal Machine Exercises,
Simpson, Scott R.; Rozenek, Ralph; Garhammer, John; Lacourse, Michael; Storer, Thomas, 1997
The Kansas Squat Test Protocol Comparision: Smith Machine vs Free-Weights, Luebbers, P E; Fry, A C, 2011
Muscle activation in the loaded free barbell squat: a brief review. Clark DR, Lambert MI, Hunter AM. 2012
Does Short-Term Near-Maximal Intensity Machine Resistance Training Induce Overtraining?, Fry, Andrew C.; Kraemer, William J.; Lynch, J. Michael;Triplett, N. Travis; Koziris, L. Perry, 1994
A Comparison of Free Weight Squat to Smith Machine Squat Using Electromyography., Schwanbeck, S., Chilibeck, P. D., Binsted, G., 2009.
Resistance training among young athletes: safety, efficacy and injury prevention effects., A D Faigenbaum, G D Myer, 2010.
Muscle force and activation under stable and unstable conditions., Behm, D.G., Anderson, K., Curnew, R.S., 2002
A Comparison of Free Weight Squat to Smith Machine Squat Using Electromyography., Schwanbeck, S., Chilibeck, P. D., Binsted, G.  2009.



Back to desktop version Back to mobile version