La nutrition; facteur critique

La nutrition, un investissement judicieux.

Je crois qu’il est essentiel de remettre les pendules à l’heure sur un aspect crucial qui concerne l’impact des différentes variables influençant la gestion du poids et le bien-être. Je l’admets, je trouve parfois la situation déplorable en observant bon nombre d’individus s’entrainant de façon assidue et dépensant des sommes monétaires astronomiques dans des suppléments loufoques, des pilules amaigrissantes, des remplacements de repas et dans des programmes d’entrainement non personnalisés afin de se transformer physiquement. Le but de ces quelques lignes est de faire réaliser l’importance de la bonne alimentation dans l’atteinte des objectifs de chacun d’entre nous. Je ne parle pas d’une alimentation platonique de culturiste, mais bien d’une alimentation variée et bien équilibrée en fonction de nos objectifs individuels et de nos habitudes de vie. En effet, la plupart d’entre vous n’ont pas comme objectif de participer à un show de fitness ou de culturistes où la condition du moment s’avère cruciale. Il n’est pas nécessaire pour le commun des mortels de couper totalement ses glucides et d’investir de grosses sommes dans la supplémentation afin d’atteindre les 5 % de gras ! Posez-vous la question si vous êtes prêts à couper les glucides pour l’éternité afin de maintenir cette condition.

Je pourrais vous dire également que la variable principale dans une transformation physique n’est pas nécessairement l’entrainement que vous faites, mais bien la nutrition que vous adoptez ? Surprenant, certes, mais dans bien des cas c’est la triste réalité de la situation de bien des personnes.

"Exercise, alone, doesn't work. Time and time again, the research has demonstrated that without dietary intervention, even performing 5-6 hours of well-designed exercise programming each week leads to surprisingly little body composition change." Dr John Berardi

Le même refrain depuis 10 ans

Après 10 ans de fréquentation des centres sportifs et des gyms à travers l’Est du Canada, j’entends souvent le même refrain lorsqu’on me parle de nutrition. Tout le monde semble bien s’alimenter, il faut s’entendre sur un point important, bien manger est très relatif et subjectif d’une personne à une autre. Pour certains bien manger c’est :

Manger peu de matières grasses
Manger beaucoup de protéines
Manger 3 repas par jour
Manger beaucoup de fruits et légumes
Manger peu de glucides
Etc…

Finalement, une tonne de définitions qui en disent peu et ne semblent pas amener de résultats concrets et durables.


Avoir la même « shape » depuis une éternité

Vous vous entrainez depuis plusieurs mois, voire plusieurs années et les résultats que vous obtenez semblent mitigés? Mes chers amis, à moins que votre entrainement soit catastrophique, ce qui me surprendrait sachant les sommes que vous avez investies dans celui-ci au cours des derniers mois, c’est probablement la nutrition le facteur critique qui vous empêche de progresser. Bref, vous vous démenez pour rien si vous avez un objectif de transformation physique. Il n’y a aucune raison de croire qu’une transformation physique spontanée surviendra du jour au lendemain si vous n’incorporez aucun changement d’ordre nutritionnel. Si votre silhouette est identique depuis belle lurette malgré votre détermination au gym ou dans votre activité physique, il est temps d’y remédier !

Une consultation avec un chef cuisinier ?

Encore beaucoup de personnes ignorent les rôles de ce professionnel de la santé (diététiste-nutritionniste). Récemment, une connaissance à moi me demandait dans quel restaurant je travaillais et si les clients étaient satisfaits de mes préparations culinaires…Je ne vous dis pas la suite.


Dois-je vous rappeler que la nutrition est une science médicale qui a fait ses preuves ?

C’est un service qui est souvent couvert par les assurances, au même titre que la physiothérapie, parfois même jusqu’à 100%. Ce qui veut dire, pour certains d’entre vous, des services de nutrition gratuits. Petite précision, seuls les nutritionnistes émettent des reçus pour les assurances. Les titres de nutritionniste, diététiste ou diététiste-nutritionniste sont réservés aux individus détenant un baccalauréat en nutrition et membre de l’Ordre des Diététistes du Québec ou du Canada. Les nutritionnistes sportifs doivent généralement avoir une maîtrise en sciences axée sur le sport ou un bon bagage d’expériences et des certifications reconnues.

L’investissement dans une consultation auprès d’un nutritionniste sportif (oui, il y en a maintenant qui pratique uniquement cette science) vous fournira des éléments concrets qui vous seront toujours possibles de mettre en application quand bon vous le semble. Si vous êtes attentifs et prenez des notes, ces éléments seront des valeurs sûres dans votre cheminement.


Par Steven Couture
, M.Sc, Dt.P
Nutritionniste sportif
Éditeur chez Performances Sports



Back to desktop version Back to mobile version